AERONAUTIQUE NAVALE
 

BAN ASPRETTO   Escadrille 23S SAINT MANDRIER   BAN DUGNY LE BOURGET
   



1.-1 HISTORIQUE :

Grade Nom Invention Année
Officier de marine
Du Temples
(deux frères)
Aéroplane miniature dont l'hélice est entraînée par un mouvement d'horlogerie 1857
Lieutenant de vaisseau
Gabriel de La Londelle
Modèle réduit d'autogire actionné par un minuscule moteur à vapeur  
Ingénieur du Génie Maritime
Dupuy de Lôme
Ballon dirigeable dont l'hélice est entraînée par la force des bras de l'équipage 1872
Lieutenant de Vaisseau
Serpette
Expériences d'aérostations appliquées à la Marine
(ballons libres, ballons captifs)
1888
Lieutenant de Vaisseau
Byasson
Premier pilote aviateur de la Marine
(sur biplan Maurice Ferman)
Janvier 1910
Capitaine de Vaisseau
Daveluy
Création de l'Aéronautique maritime Juin 1911
Capitaine du Génie Maritime
Sacconey
Expérimention de Cerfs-volants d'observation à bord de l'Edgar Quinet
(abandonnée en 1913)
1911
Capitaine de Frégate
Fatou
Création du Service de l'Aviation maritime
(décret du Président de la République)
20 mars 1912


1.-2 COMBAT :

Constructeur Hydravion Moteur Vitesse Armement Autonomie Observations Année
Nieuport
Biplace à flotteurs
Rotatif "Le Rhône" 80 ch
100 km/h
2 bombes de 30 kg
3 h
  1914
FBA
Type C à coque
Rotatif "Clarget" 100/130 ch
   
3 à 4 h
FBA : Franco-British-Aviation
(Ingénieur Schreck)
1915
Donnet-Denhaut
à coque
Étoile de 160 puis 200 ch
        1916
FBA
Type H, puis S
En V "Hispano" 150, puis
200 ch
120 km/h
2 bombes de 50 kg
5 h
FBA : Franco-British-Aviation 1917
Tellier
Triplace à coque
En V "Hispano" 200 ch
  Canon de 47 mm   Tellier canon
Tellier S (sans canon)
1917
Georges Lévy
Inspîré du FBA
"Renault" 300 ch
        1918


1.-3 FORMATION DU PERSONNEL :

Aviation / Aérostation
Spécialité
Formation / Brevets / Certificats
Année
Avions
Hydravions
Pilote
Formation au sein de l'Aviation militaire des pilotes de la Marine
Brevet d'aviation militaire
1914 à début 1916
Instruction spécifique sur Hydravions : - SAINT-RAPHAEL
Instruction spécifique sur Hydravions : - HOURTIN
Décembre 1915
Novembre 1917
Observateur
Création du certfificat d'observation sur hydravion biplace
Avril 1917
Personnel technique
Création du certificat de mécanicien d'aéronautique
1916
Création des certificats de mécanicien "d'aviation" et de charpentier, gabier, voilier, tailleur "d'atelier d'aviation"
1917
Création du brevet d'arrimeur d'hydravion : SAINT-RAPHAEL
(brevet qui remplace les trois derniers certificats)
1918
Ballons captifs
Aéronaute
Brevet d'aéronaute
1916
Dirigeables
Pilote
Brevet de pilote de dirigeable


2.-1 FORMATIONS OPÉRATIONNELLES :

Région Maritme
Escadrille
Base
Type d'aéronef
Observations
Année
Première
1B1
CHERBOURG
Farman 65 Goliath
 
au 1er janvier 1928
Deuxième
2R1
BREST/LANINON
Farman 65 Goliath
 
Troisième
3R1
3B1
3C1
BERRE
SAINT-RAPHAEL
HYERES
Latham 43
Farman 65 Goliath
Levasseur PL-5/Villiers C2
 
Quatrième
4B1
4B2
4R1
4B3
4C1
KAROUBA
KAROUBA
KAROUBA
SIDI AHMED
SIDI AHMED
Farman 65 Goliath
Farman 65 Goliath
Cams 37 A
Farman 65 Goliath
Dewoitine IC1
En cours d'armement à Saint Raphaël
Flotille du Béarn
7R1
7C1
7B1
HYERES
HYERES
HYERES
Levasseur PL-4
Dewoitine D1C1
 
Hydraviation embarquée
SA
SA
Jules Michelet
Jeanne d'Arc
1 Besson MB 35
1 Besson MB 35
SA : Service Aviation du bâtiment


2.-2 FORMATIONS D'ENTRAINEMENT ET DE SERVITUDE :

Région Maritime
Escadrille
Base
Type d'aéronef
Observations
Année
Première
SE

SRC
SLE
CHERBOURG

ORLY (EGAM)
ORLY (EGAM)
FBA 17, LeO 13.2
Latham 43, Farman Goliath
Aucun avion affecté
FBA 17, Bréguet XIV Gourdou
SE : Section d'entraînement
SRC : Service Réception-Convoyage
SLE : Section de liaison et d'entraînement
EGAM : Entrepôt Général de l'A. M.
au 1er janvier 1928
Deuxième
SE
BREST/LANINON
Farman 60 et 65 Goliath
LeO 13.6
FBA 17, CAMS 37
SE : Section d'entraînement
EI
ROCHEFORT
FBA 17 et 19
Farman 60 et 65 Goliath
Bréguet XIV, Potez 25
Caudron 59, Tampier
EI : Escadrille d'Instruction
EPH
et
EPV
 
FBA 17
Farman 65, 66 et 168 Goliath
Bréguet XIV, LeO 13.6
Latham 43
CAMS 46, Caudron 59

EPH : Ecole de pilotage d'hydravion

EPV : Ecole du personnel volant
Troisième
SE
BERRE
FBA 17, Farman 65
LeO 13.6, Sapad 3.4
SE : Section d'entraînement
SE
HYERES
FBA 17, Bréguet XIV, PL-4
LeO 19.3, MS 130
SE : Section d'entraînement
SE
HYERES
FBA 17
SE : Section d'entraînement
Escadrille
CEPA
et
Ecole de
Chasse
SAINT-RAPHAEL
FBA 17
Farman 65,150 et 168 Goliath
CAMS 37, Besson 35
Bréguet XIV, MS 130
Gourdou L3 et GL 22
 
SEBA
HYERES
FBA 17, Gourdou GL 22
Dewoitine D1C1, Hanriot HD2
Spad 42, Tampier
SEBA : Section d'entraînement du Béarn
Quatrième
SE

SS
BIZERTE
(KAROUBA)
BIZERTE
(SIDI AHMED)
FBA 17, Farman 65 Goliath

Divers
SE : Section d'entraînement

SS : Section de servitude


3.-1 FORMATIONS OPÉRATIONNELLES :

Flottille
Escadrille
Base
Type d'aéronef
Observations
Année
F1A
AC1
AC2
AB1
AB2
LANVEOC / CALAIS
HYERES
LANVEOC-POULMIC
LANVEOC-POULMIC
Dewoitine 376
Dewoitine 376
Levasseur PL-7
Levasseur PL-101
F1A : Flottille du Béarn
au 3 septembre 1939
F1H
HS1
HB1
HC1
ORAN
KAROUBA
SAINT-MANDRIER
Loire 130
Latécoère 298
Loire 210
F1H : Flottille du Commandant Teste
F1B
B1
B2
B3
BERRE / PORT-LYAUTEY
BERRE
BERRE
LeO H-257 bis
LeO H-257 bis
LeO H-257 bis
F1B : Première flottille de bombardement
 
1S1
2S1
2S2
2S3
3S1
3S2
3S3
3S4
3S5
3S6
4S1
4S2
E1
E2
E3
E4
E5
E6
E7
E8
E11
CHERBOURG
LANVEOC-POULMIC
SAINT-TROJAN
LANVEOC-POULMIC
HYERES
CUERS
BERRE
BERRE
HYERES
ASPRETTO
KAROUBA
KAROUBA
PORT-LYAUTEY
KAROUBA
BERRE / KAROUBA
DAKAR
BERRE
LANVEOC-POULMIC
KAROUBA
LANVEOC-POULMIC
BERRE
CAMS 55, Loire 130
CAMS 55, GL-812
CAMS 37E
Levasseur PL-101
GL-812
LeO C-30 (Autogire)
GL-812
NC-470/CAMS55/Calcutta
Potez 25
GL-812 / PL-15
CAMS 55
CAMS 55 / LeO 258
Bréguet Bizerte
Bréguet Bizerte
Bréguet Bizerte
Latécoère 302
Bréguet Bizerte
Latécoère 523
Loire 70
Potez-CAMS 141 Antarès
LeO H-470
Les lieux de stationnement sont ceux au 3 septembre
1939.
De nombreuses mutations interviendront tout au
long des dix mois de campagne.
Les escadrilles 1S2, 2S2, 2S3, 3S3, 3S4, 3S5, 3S6,
et 4S2 étaient des unités dites de "mobilisation"
ou "supplétives", formées dès la déclaration de
guerre à partir de sections d'entraînement et écoles.
Entre le 3 septembre 1939 et la signature de
l'armistice, un certain nombre d'escadrilles de toutes
spécialités furent crées : les T3, T4, 9E, 10E, 12E,
14E, HB2, 2S4, 8S3,AB3, AB4, AC3, AC4, AC5,
B4, B5, etc.
 
T1
T2
BERRE
CHERBOURG
Latécoère 298
Latécoère 298
 
 
SS TAHITI
SS ANTILLES
PAPEETE
FORT-DE-FRANCE
CAMS 55 / 37
GL-812
SS : Section de surveillance


3.-2 FORMATIONS D'ENTRAINEMENT ET DE SERVITUDE :

Flottille
Escadrille
Base
Type d'aéronef
Observations
Année
 
SE
CHERBOURG
Caudron 635 Simoun
Hanriot 185, Romano 82
CAMS 37, Laté 290
Dewoitine 373
SE : Section d'entraînement
au 3 septembre 1939
 
SLE
ORLY (EGAN)
Caudron 635 Simoun
Hanriot 185, Romano 82
MS 230, Potez 25, Potez 56
SLE : Section de liaison et d'entraînement
 
SRC
ORLY (EGAN)
Aucun avion d'affecté
SRC : Service Réception-Convoyage
 
SE
LANVEOC-POULMIC
CAMS 37, FBA 17, Loire 130
GL812, Bréguet Short
Loire 501, PL 14, MS230
SE : Section d'entraînement
F1A
SESBA
LANVEOC-POULMIC
Wibault, GL 432, PL 10
PL 101, PL 14, MS 230
Dewatine 373, MS 226
SESBA : Section d'entraînement et de servitude du Béarn
 
SE
ROCHEFORT
CAMS 37, FBA 294
Loire 501, Potez 25
Romano 82
SE : Section d'entraînement
 
EPH
EPV
SS
HOURTIN
CAMS 37, FBA 17
Leo 258, Farman 470
Potez 25, Leo 20
EPH : Ecole de pilotage d'hydravion
EPV : Ecole du personnel volant
SS : Section de servitude
 
SES
BERRE et
MARIGNANE
FBA 17, CAMS 37, GL 812
Bréguet Short, Bréguet Saïgon
LeO 258, Farman 470
CAMS 55, Potez 25
Romano 82, Potez 567
SES Section d'entraînement et de servitude
 
SE
HYERES
Caudron 635 Simoun, PL 14
Potez567, North Américan
NAA 57, Nieuport 622
Romano 82, FBA 17
SE : Section d'entraînement
 
SE
SAINT-MANDRIER
FBA 17, CAMS 37, Loire 130
Loire 501, PL 15, GL 812
SE : Section d'entraînement
 
CEPA
SAINT-RAPHAEL
LeO 257 bis, Bréguet Bizerte
GL 820, Laté 582, Romano 82
Caudron 635 Simoun
 
 
SS
ASPRETTO
PL 15, CAMS 37
SS : Section de servitude
 
SES
KAROUBA et
BIZERTE
FBA 17, CAMS 37, CAMS 55
MS230, Hanriot 185
Caudron 635 Simoun
SES : Section d'entraînement et de servitude


3.-3 HYDRAVIONS EMBARQUÉS SUR LES BATIMENTS CLASSIQUES :

Force
Bâtiment
Nom
Nombre et type d'aéronef
Code d'identification
Année
Atlantique
4° DC
Cuirassé
Dunkerque
3 Loire 130
1 Loire 210
HS2 - n°4, 5, 6
au 3 septembre 1939
Strasbourg
3 Loire 130
1 Loire 210
HS2 - n°4, 5, 6
HC2-n°8
Croiseur
de 7500 t
Georges Leygues
Gloire
Montcalm
2 Loire 130
2 Loire 130
2 Loire 130
HS4 - n°1, 2
HS4 - n°4, 5
HS4 - n°7, 8
Méditérranée
1° DC
Cuirassé
Lorraine
2 Loire 130
ex - HS2 n°7, 8
Croiseur
de
10000 t
Algérie
Dupleix
Foch

2 Loire 130
2 Loire 130
2 Loire 130
HS5 - n°1, 2
HS5 - n°3, 4
HS5 - n°5, 6
2° DC
Colbert
Duquesne
Tourville
2 Loire 130
1 Loire 130
1 Loire 130
HS5 - n°7, 8
HS5 - n°11
HS5 - n°12
3° DC
Croiseur
de 7500 t
La Marseillaise
Jean de Vienne
La Galissonnière
2 Loire 130
2 Loire 130
2 Loire 130
HS3 - n°1, 2
HS3 - n°3, 4
HS3 - n°5, 6
Croiseur
de 5500 t
Emile Bertin
2 GL 832
HS3 - n°7, 8
Extrême-Orient
(FNEO)
Croiseur
Lamotte-Piquet
Primauguet
Suffren
2 GL 832
2 GL 832
2 Loire 130
HS6 - n°1 et sans n°
HS6 - n°3, 4 (même identification, le
Suffren relevant le Primauguet)
Aviso colonial
Dumontd'Urville
Amiral Charmer
Savorgnan de Brazza
Rigault de Genouilly
1 GL 832
1 Potez 452
1 GL 832
1GL 832
HS6 - n°2
HS6 - n°5
HS6 - n°7
HS6 - n°8
Antilles
Océan Indien
Levant
Croiseur
Jeanne d'Arc
Duguay-Trouin
2 Loire 130
1 GL 832
HS7 - n°1, 2
inconnu
Aviso colonial
D'Entrecasteaux
Bougainville
D'Iberville
1 Potez 452
1 GL 832
1 GL 832
HS7 - n°4
HS7 - n°5
HS7 - n°6
Sous-marin
Surcouf
1 MB 411
HS7 - n°3


4. FORMATIONS OPÉRATIONNELLES :

Flottille
Escadrille
Base
Type d'aéronef
Observations
Année
1F
2F
3F
4F
6F
7F
8F
9F
 
CUERS
DAKAR
HYERES

AGADIR
DAKAR
SAÏKAROUBAGON
Seafire III
Wellington
SBD
SBD
PV1 Ventura
Sunderland
Catalina
Dornier 24
 
au 1er janvier 1946
 
1S
2S
3S
8S

10S


20S
22S
30S
31S
32S
33S

50S
51S

52S

53S

54S
LANVEOC
HOURTIN
IMMENSTAAD
SAÏGON (Cat-Laï)

SAINT-RAPHAËL


ASPRETTO
AGADIR
SAINT-MANDRIER
ORLY
ALGER
SAINT-MANDRIER

LANVEOC
KHOURIBGA

LARTIGUE

HOURTIN

HYERES
Morane MS 502
Laté 298
Laté 298
Nakajima Rufe, Aïchi Jake
Loire 130
Ms 500, Ju 88 et 188, Ju 52
Wellington, Spitfire, Nord 1002
NC 701
Dornier 24
Catalina
Dornier 24
Ju 52
Ju 52
Bréguet 730 et 731, laté 611
Achernar
Ju 52, Sitnson, Walkrus
Stinson, Taylorcraft, Nord 1002
Goëlland, Wellington, NAA 57
Glen Martin, Anson, Wellington
Catalina, Ju 52
Laté 298, Walrus, Loire 130
Dornier
Spitfire, Seafire, SBD, SNJ

Dissoute en juin 1946
Lac de Constance





Créée en avril 1946




Créée en juillet 1946






Créée en juin 1946

Créée en octobre 1946


5. FORMATIONS OPÉRATIONNELLES :

Flottille
Escadrille
Base
Type d'aéronef
Observations
Année
4F
6F
9F
11F
12F
14F
15F
16F
17F
21F
22F
23F
24F
25F
27F
28F
31F
32F
33F
 
HYERES
NIMES
HYERES
Dissoute en avril 1962
KAROUBA
KAROUBA
HYERES
HYERES
Dissoute en 1962
NIMES
NIMES
LANN-BIHOUÉ
LANN-BIHOUÉ
LANN-BIHOUÉ
DAKAR
NIMES
SAINT-MANDRIER
SAINT MANDRIER
SAINT-RAPHAEL
BR 1050 Alizé
BR 1050 Alizé
BR 1050 Alizé
Étendard IV M
Corsair
Corsair
Étendard IV M
Aquilon
Étendard IV M
P2V-6 Neptune
P2V-6 Neptune
P2V-7 Neptune
P2V-7 Neptune
P2V-7 Neptune
Martin
P2V-6 Neptune
HSS-1
HSS-1
HSS-1
Réarmée en avril 1963
Dissoute en août 1963

Réarmée en 1964








Dissoute en mai 1963
au 1er janvier 1963
 
2S
3S

4S
5S
9S
10S


11S
20S
23S
31S
50S
55S
56S
59S
SL
SL
LANN-BIHOUÉ
CUERS

LARTIGUE
KAROUBA
NOUMEA
SAINT-RAPHAEL

ISTRES
DUGNY
SAINT-RAPHAEL
SAINT MANDRIER
DUGNY
LANVEOC-POULMIC
ASPRETTO
LANN-BIHOUÉ
HYERES
DAKAR
DIEGO-SUAREZ
SO 95, SNJ, Fouga Zéphyr
MS 733, TMB, Broussard
MD 312, SO 30 P
SO 95, SO 30 P
SNJ, TBM, SO 95
MS 500, Lancaster
TBM, Alizé, Ms 733, MD 312
Nord 2504
Aquilon, Étendard IV
SNJ, MD 312, MS 760
Hss 1, Alouette II et III
HUP 2, Alouette II
SO 30 P, C 54
Stampe, JRB4 Beechcraft
SNB5, JRB4 Beechcraft
C 47, SNB5 et JRB4, Alizé
Fouga Zéphyr, Aquilon
C 47 Dakota
JRB4 Beechcraft
Dissoute en juillet 1963
Dissoute en octobre 1963













6.-1 COMBAT :

Autorité
Mission
Unité
Dotation
Base d'affectation
Observations
Année
ALAE
(ex-ALPA)
Assaut
11F
17F
15 Super-Étendard
15 Super-Étendard
LANDISIAU
HYERES
ALAE : Amiral Commandant l'Aviation
embarquée (commandement crée en mai
1992 en remplacement d'ALPA)




Plus bâtiments



Plus bâtiments

Plus Bâtiment outre-mer


GEAOM : Groupe d'application des
Officiers de marine
au 1er janvier 1992
Interception
12F
12 Crusader
LANDIVISIAU
Reconnaissance
16F
8 Étendard IV P
LANDIVISIAU
Sûreté embarquée
4F
6F
8 BR 1050 Alizé
10 BR 1050 Alizé
LANN-BIHOUÉ
ASM et ASF
31F
13 Lynx
SAINT-MANDRIER
Transport opérationnel
32F
33 F
6 Super-Frelon
6 Super-Frelon
LANVÉOC-POULMIC
SAINT-MANDRIER
ASM et ASF
34F
12 Lynx
LANVÉOC-POULMIC
Soutien GEAOM
35F
9 Alouette III
2 Alouette II
LANVÉOC-POULMIC
JEANNE D'ARC
ALPATMAR
Patrouille Maritime
21F
22F
23F
24F
8 BR 1150 Atlantic
7 BR 1150 Atlantic
7 BR 1150 Atlantic
7 BR 1150 Atlantic
NIMES-GARONS
NIMES-GARONS
LANN-BIHOUÉ
LANN-BIHOUÉ


6.-2 Soutien / École :

Autorité
Mission
Unité
Dotation
Base d'affectation
Observations
Année
ALPATMAR
Soutien de région
2S
3 Nord 262 A, 2 Xingu
2 Nord 262 E
LANN-BIHOUÉ














ESHE : École de spécialisation
sur hélicoptères



EIP : École d'initiation au pilotage
ESM : École de spécialisation multimoteurs
EPV : École du personnel volant
non pilote

ECE : École de chasse embarquée






SME : Section Marine école de
DAX (ALAT). Les SME de
SALON, COGNAC et TOURS
utilisent des avions del'armée de
l'Air
au 1er août 1992
3S
2 Falcon X, 2 Nord 262 A
2 PA Navajo, 2 Nord 262 E
HYERES
Surveillance maritime
9S
2 Gardian
TONTOUTA
(Nouvelle Calédonie)
AERO MED
Expérimentions et
soution CEPA
10S
2 Super-Frelon PS, 2 Lynx
2 Alouette II et III, 1 Xingu
1 Nord 262 A, 1 BR 1050
Alizé, 2 PA 31 Navajo
SAINT-RAPHAEL
ALPATMAR
Liaison
11S
2 Nord 262 A, 3 Xingu
DUGNY-LE-BOURGET
Surveillance maritime
12S
3 Gardian
FAAA (Tahiti)
ALAE
ESHE
22S
10 Alouette III
LANVÉOC-POULMIC
Soutien de région
23S
2 Alouette II, 3 Alouette III
3 Dauphin
SAINT-MANDRIER
AERO
ATLANT
École Navale
50S
10 Rallye MS 880
LANVÉOC-POULMIC
EIP
51S
8 Cap 10, 4 Rallye MS 880
ROCHEFORT
ALPATMAR
ESM
52S
8 Xingu
LANN-BIHOUÉ
EPV
56S
9 Nord 262 E, 2 PA 31 Navajo
NIMES-GARONS
ALAE
Entraînement-soutien
57S
5 MS 760 Paris, 3 Falcon X
LANDIVISIAU
ECE
59S
12 CM 175 Fouga
8 Super-Étendard
HYERES
SC / AERO
Réception-Convoyage
ERC
2 PA 31 Navajo, 1 Xingu
1 MS 880 Rallye
CUERS
Expériences
CEPA
(à la demande)
CAZAUX
1 BR1150 Atlantic présérie
1 MS 760 Paris
ISTRES
DPMM
École
SME
4 Alouette II
DAX


6.-3 Service public :

Autorité
Mission
Unité
Dotation
Base d'affectation
Observations
Année
PREMAR MANCHE
SECMAR
 
2 Dauphin
CHERBOURG-LE-TOUQUET
Equipages civils
au 1er août 1992
PREMAR ATLANT
 
1 Dauphin
LA ROCHELLE

Principale source : Histoire succinte de l'Aéronautique Navale, VAR VERCKEN (A. R. D. H. A. N. - avril 1993)


Pour en savoir plus, voir liste des aeronefs et aérostats de l'AN en cliquant sur le fichier pdf ci-dessous :

Aéronefs et Aérostats de l'AN.pdf


L’Aviation maritime
L’Aéronautique navale
L’Aviation navale


Historique
- 14 avril 1912, création de l’Aviation maritime.
- 15 janvier 1922, création de l’Armée de l’Air et transfert à cette dernière de sept escadrilles nom embarquées entre 1933 et 1936.
- 22 août 1936, décret d’organisation de l’Aéronautique Navale dépendant de la Marine et l’Aéronautique de coopération maritime appartenant à l’Armée de l’Air.
- 16 mars 1937, décret de distinction entre l’aviation embarquée et l’Aéronautique navale non embarquée. Un échelon central est implanté à Paris. Son appellation change 15 fois entre 1912 et 1999 mais reste le Service central de l’Aéronautique navale de 1952 à 1997 (SC/AERO). Des commandements régionaux correspondent aux régions maritimes. Jusqu’en 1996, leurs attributions étant réparties dans les bureaux de l’état-major de la région.
- 17 mars 1946, création d’un commandement organique qui regroupe les porte-avions et les formations embarquées. Les appellations changent :
   . Aviation navale Méditerranée en 1952.
   . Groupe des Porte-avions et Aviation embarquée en 1960 (ALPA).
   . Aviation embarquée et groupe des Porte-avions en 1981 (ALPA).
   . Aviation embarquée (ALAE) le 1er juin 1992.
- 1er octobre 1973, création d’un second commandement organique pour regrouper les formations de patrouille maritime qui étaient sous commandement régional. Appelé simplement Aviation de patrouille maritime, ce commandement adopte le sigle ALPATMAR (« Patmar »).
- 19 juin 1998, regroupement de l’aviation embarquée et de la patrouille maritime sous l’appellation ALAVIA.

Les flottilles : L’unité de base a longtemps été l’escadrille qui rassemblait sous un même commandement, tous les appareils volants d’une même base ou d’un même bâtiment. Les grands centres comme Dunkerque pendant la 1ère guerre mondiale, sont divisés en plusieurs escadrilles, en fonction du type d’appareils utilisés.
Les escadrilles sont formées en groupes, puis en flottilles. Le groupe le plus ancien forme l’aviation d’escadre le 1er mars 1919 avant de devenir le Groupe des escadrilles du Béarn, les « Escadrilles du Béarn », le Groupe d’escadrille du Béarn et, le 1er octobre 1938, la 1ère « flotille d’aviation ou F1A. Le terme flotille est généralisé pour les groupements d’escadrille à cette date.
Six flottilles subsistent lors de l’armistice de juin 1940.
Les perturbations causées par la guerre et la coopération avec les Alliés à partir de fin 1942, amènent à de nouvelles définitions des formations. A partir de 1943, les escadrilles subsistent mais la flottille devient véritablement l’unité de combat et les escadrilles disparaissent pratiquement en 1944, avec la création directe de flottilles comme les deux flottilles de bombardement en piqué 3FB et 4FB (futures 3F et 4F).
- 5 décembre 1945, organisation d’un système simple. Les formations de combat sont appelées flottilles et les formations de servitudes, escadrilles.
- 1er janvier 1946, on dénombre huit flottilles, désignées par un numéro d’ordre suivi de la lettre F :
   . 1F, chasse embarquée sur Seafire à Hyères
   . 2F, bombardement sur Wellington à Dakar
   . 3F, bombardement en piqué sur Dauntles (SBD) à Hyères
   . 4F, bombardement en piqué sur Dauntles (SBD) à Hyères
   . 6F, exploration sur Ventura (PV) à Agadir (Patmar)
   . 7F, exploration sur hydravions Sunderland (SBD) à Dakar
   . 8F, exploration sur amphibies Catalina (PBY) à Tan Son Nhut (Indochine)
   . 9F, exploration sur hydravions Dornier 24 à Karouba (Bizerte)
- 1er août 1948, création d’une seconde flotille de chasse, la 12F à Hyères avec des Seafire
- Mai 1944, dissolution de la flottille 5F sur hydravions Laté 298 et Walrus
- 1er août 1951, recréation de la flottille 5F avec des hydravions Noroit

Avec le développement de l’aide américaine (OTAN et Indochine à partir de 1950), l’Aéronautique navale reçoit de nouveaux appareils qui compensent les retraits (SBD, Seafire) et il faut créer de nouvelles formations.
- 15 juin 1952, création de la flottille 10F à Lann-Bihoué
- 1er août 1952, création de la flottille 11F à Lartigue (Oran)
- Avril 1951, changement de mission de la 9F qui abandonne les Dornier pour prendre en compte des Helldiver et passer de la « Patmar » au bombardement en piqué, embarqué
- 15 janvier 1953, création de la flottille 14F à Karouba avec des chasseurs bombardiers Corsair (F4U-7), commandés aux Etats-Unis.
- 26 mai 1953, une circulaire, applicable au 20 juin suivant réorganise la classification des flottilles par mission :
   . de 1 à 9 pour la lutte ASM embarquée
   . de 10 à 19 pour la chasse embarquée
   . de 20 à 29 pour la lutte ASM basée à terre
   . de 30 à 39 pour le combat d’ hélicoptères

Les flottilles changent de désignation :
   . la 1F devient la 11F
   . la 2F devient la 23F
   . la 10F devient la 24F
   . la 11F devient la 25F
   . la 5F devient la 26F
   . la 7F devient la 27F
   . la 8F devient la 28F

- 1er juillet et 1er octobre 1953, création de la flottille 21F et 22F à Lartigue en Algérie sur des Neptune P2V-6
- 15 octobre 1953, création de la flottille 15F sur Corsair à Karouba
- 1er janvier 1955, création de la flottille 16F sur Aquilon
- 1er avril 1958, création de la 17F à Hyères pour assurer la formation des pilotes de Corsair sortant d’école.(quatre déménagements entre Hyères et Karouba de 1958 à 1964), puis Hyères en janvier 1964. Elle gagnera Landivisiau en juillet 1993.


Les porte-avions


    


Pionnière dans le domaine aéronaval la France a eu, à ce jour, huit porte-avions :
- le Béarn (1928 – 1939), ex-cuirassé de 25 000 tonnes.
- l’Arromanches (1946 – 1978), 14 000 tonnes, cédé par la Marine anglaise
- le Dixmude (1947 – 1949), 13 000 tonnes, prêté par la Marine américaine
- le La Fayette (1951 – 1962), 11 000 tonnes, prêté par la Marine américaine
- le Bois-Belleau (1953 – 1959), 11 000 tonnes, prêté par la Marine américaine
- le Clemenceau (1961 - 1997), 24 000 tonnes
- le Foch (juin 1963 – 15 novembre 2000), 24 000 tonnes, vendu à la Marine brésilienne, rebaptisé Sao Paulo
- le Charles de Gaulle (18 mai 2001), R91, 40 000 tonnes, premier porte-avions à propulsion nucléaire.
Un neuvième, dont la construction a été décidée, devrait être mis en service avant 2015.


Les Jeanne-d'Arc :
- La première, mise en chantier en 1895, est un croiseur cuirassé caractérisé par six cheminées et long de 145 m, qui devient en 1912, navire-école d'application pour les jeunes officiers, sortis de l'École navale.
- En 1928, une deuxième Jeanne d'Arc est mise en chantier à Saint-Nazaire, pour être elle-aussi navire-école d'application. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle sert en particulier au débarquement de Provence.
- Le 16 juillet 1964 elle est désarmée et remplacée par le porte-hélicoptères "La Résolue", qui reprend le nom de Jeanne d'Arc. C'est celle-là même qui a participé, en Asie, à l'aide aux victimes du tsunami du 26 décembre 2004, au cours de la campagne d'application 2004-2005. Maintenue en service jusqu'à son retour à Brest le 26 mai 2010, avant le définitif "Terminé, barre et machines", la Jeanne d'Arc a poussé ses machines à fond pour atteindre la très respectable vitesse de 29,4 noeuds (55 km/h).
Elle ne devrait pas être remplacée par un autre bâtiment, et l'École d'application des officiers de Marine serait alors assurée par plusieurs bâtiments (le nom du groupe école pourrait être celui de "Groupe Jeanne d'Arc").







Page d'accueil